En tant qu'entreprise d'économie sociale, Senior Montessori soutient la campagne de SAW-B.
sawb_campagne_es_banner_fuck_concurence.
Logo_MaindMain.jpg

Senior Montessori et Bras dessus Bras dessous ont décidé de réunir leurs forces pour créer Main dans la Main, un projet pilote soutenu par la COCOF qui prend place dans un quartier de la commune de Forest, à Bruxelles de mai à octobre 2021.

Notre ambition : redonner une vraie place aux personnes âgées dans la communauté du quartier Van Volxem/Van Haelen.

En savoir plus

Senior Montessori est une entreprise d'économie sociale fondée en mai 2016 qui vise un autre regard sur l'avancée en âge et/ou la vulnérabilité.

Elle propose des formations à l'approche Montessori adaptée à l'accompagnement des adultes âgés atteints de troubles cognitifs ou maladies de type Alzheimer. Ces formations s'adressent aux professionnels du vieillissement et à toutes personnes intéressées par ces questions et enjeux.

Développer l'indépendance, l'autonomie et la participation sociale.

Chez les personnes atteintes de troubles cognitifs ou de maladies apparentées Alzheimer, le manque d’activités engendre souvent de l’apathie, de l’anxiété ou de l’agitation. Ces personnes ont besoin d’un accompagnement riche en stimulations cognitives régulières, d’échanges et de participation sociale ainsi que d’un entraînement fréquent pour réduire leurs difficultés à accomplir les actes de la vie quotidienne. L'objectif principal de l'approche Montessori est de permettre aux personnes accompagnées de retrouver une certaine autonomie dans les gestes du quotidien pour associer dignité et plaisir.

Nos formations sur site

Elles sont adaptées aux besoins de chaque structure. Nos experts vous accompagnent dans une réflexion globale sur :

 

  • Le développement ou l'adaptation de vos lieux de vies;

  • Le développement d'activités adaptées à chacun et stimulant les fonctions cognitives

  • L'utilisation d'outils spécifiques et accessibles à tous 

 

Nous travaillons autour d'une transformation des pratiques d'accompagnement au sein des institutions d'accueil, accompagnement et hébergement de personnes vieillissantes via un parcours de formation collective.

 Découvrez ici notre proposition d'accompagnement de vos équipes

personnes-agees-puzzle.jpg
Nos formations hors site

 

Elles s'adressent à toutes les personnes intéressées par la thématique.

Prochaines dates :

  • En octobre, à Tournai : les 20, 21 et 22 octobre 2021 ainsi que le 10 décembre 2021.

  • En novembre, dans la Province du Luxembourg : les 3, 4 et 5 novembre 2021 ainsi que le 13 janvier 2022.

  • En novembre, à Namur : les 23, 24 et 25 novembre 2021 ainsi que le 25 janvier 2022.

  • En décembre, à Bruxelles : les 15,16 et 17 décembre 2021 ainsi que le 24 février 2022.

Nombre de participant-es : 10.

De 9h à 17h. Le repas du midi n’est pas compris dans le coût de la formation.

 

Tarif : 400€ pour les particuliers / 500€ pour les entreprises (formation agréée congés-éducation payés).

En savoir plus sur les objectifs de la formation, son programme détaillé et les modalités d'inscription

Au-delà des troubles, l’épanouissement de la personne est encore possible.

Notre approche se fonde sur les travaux et la philosophie de Maria Montessori adaptée par le Professeur Cameron Camp. Cette approche, centrée sur la personne, se base sur l’utilisation des capacités préservées de la personne et sur l’adaptation des activités à la personne dans le respect de son identité et sur l’ajustement des environnements physiques et sociaux.

"La plus grande source de découragement réside dans la conviction qu'une personne est incapable de faire quelque chose"

Maria Montessori

Témoignages

 

"Nous avons débuté Montessori il y a maintenant 5 ans. Je pense pouvoir parler au nom de mes collègues et dire qu’au début, Montessori doit être réfléchi et pensé, mais que très rapidement ça devient un automatisme, qui a des répercussions sur notre vie professionnelle mais également sur notre vie personnelle. Lorsque les concepts Montessori ont été compris, ressentis et intégrés, on change immanquablement notre façon de parler aux résidents (qu’on appelle d’ailleurs habitants), à nos collègues, à nos amis et notre entourage. Ce changement permet d’aborder l’humain en général avec plus de respect, d’égalité, de dignité et de confiance." 

"Au début, appliquer Montessori c’est donner du choix, utiliser le verbe « vouloir » plutôt que le verbe « pouvoir », essayer d’appliquer les 12 principes Montessori lorsqu’on propose une activité, proposer et porter un badge avec l’inscription choisie ou encore adapter la police d’écriture lorsqu’on propose un texte, après avoir découvert, grâce au test de lecture qu’une grande majorité des habitants sont encore capables de lire. Puis petit à petit, on commence à intégrer ce que veut dire « se centrer sur les capacités préservées et non sur les déficits » et ceci ouvre à la créativité dans les activités que l’on propose. On se rend compte que chaque habitant à la capacité de faire des activités, chose qu’on ne remarquait pas avant ou que l’on pensait impossible. Les rôles sociaux commencent également à faire leurs apparitions et on comprend l’importance de les proposer régulièrement afin de permettre à la personne de gagner en autonomie dans la réalisation de ce rôle, toujours en partant du plus simple au plus complexe. On se rend également compte de l’importance de créer des interactions entre les habitants, de leur permettre de se parler, de se connaitre, de s’entraider…Petit à petit les soignants que nous étions laissent place aux facilitateurs que nous devenons et notre plus grand bonheur est de voir les habitants regagner en autonomie, capable de faire des choix et de vivre comme dans leur maison."

"On me demande souvent comment appliquer "Montessori" à l'hôpital. Je suis de plus en plus convaincue que tout simplement, plutôt que de limiter l'hôpital à la maladie, il suffit de laisser la vie s'y inscrire. Il paraît aberrant d'attendre de personnes qu'elles aillent mieux en limitant leur quotidien à des prises médicamenteuses, des repas en barquette dont, pour la plupart, le manque d'odeur rivalise avec le manque de goût, des activités "thérapeutiques" qui n'ont parfois d'autre sens que de pallier au sentiment d'impuissance des professionnels. Alors oui, tout cela a un coût : une quarantaine d'euros. Pour un repas de plus de quinze personnes. Je laisse à chacun le soin de faire le calcul. Alors ? Qui est le plus dément ?"

“Une formations avec des propositions concrètes de solutions de terrain"

“Des principes simples à appliquer”

“Des outils que l'on peut utiliser pour mettre en place des solutions”

 

“Cela a enrichi et amélioré mes connaissances et mes capacités ainsi que mon regard vis-à-vis de mes résidents qui n'était plus valorisant"

"De bons schémas, bien expliqués, des exemples concrets"

"Tout le personnel devrait pouvoir accéder à cette formation afin d'obtenir de beaux résultats"