+32.2.609.56.72

  • Facebook Social Icon

© 2016 by Senior Montessori. Proudly created with Wix.com

Montessori pour les seniors ?

Première femme médecin en Italie, puis psychologue, anthropologue et philosophe, Maria Montessori a créé la méthode qui porte son nom en observant les enfants. Elle s’appuie sur les capacités sensorielles, physiques et intellectuelles de l’enfant pour permettre le développement de ses potentiels. Pour elle les conditions de réussite de cet épanouissement sont :

  • Le respect du rythme des particularités individuelles

  • L’éveil du lien aux autres.

 

Les concepts de Maria Montessori ont été transposés aux Etats-Unis et enrichis des connaissances apportées par les neurosciences ces vingt dernières années par le Professeur Cameron Camp. En étudiant le rôle des amygdales cérébrales, groupes de neurones préservés jusque très tardivement chez les personnes atteintes de démence de type Alzheimer on constate que :

  • Si le cerveau rationnel est altéré le cerveau émotionnel fonctionne.

  • Si la mémoire déclarative est altérée, la mémoire procédurale fonctionne.

 

L’environnement des personnes est repensé afin qu’il soutienne les comportements et l’autonomie. Ainsi, en contournant les déficits et en s’appuyant sur les habiletés préservées, les personnes atteintes de troubles cognitifs peuvent réapprendre des gestes du quotidien, c’est alors notre regard qui change.

Nous empruntons la devise de Maria Montessori :« Aide-moi à faire seul »

Effets et Conséquences :

  • Réactivation de la capacité du lien social

  • Création du désir d’appartenance à une communauté de personnes

  • Participation aux activités de la vie quotidienne

  • Revalorisation et apaisement des familles

  • Réappropriation et ré humanisation de l’environnement

  • Changement de regard sur la maladie et les personnes

 

Un certain nombre de travaux et de communications scientifiques existent sur la méthode Montessori adaptées aux personnes âgées ayant des troubles cognitifs.

Cameron Camp

Cameron Camp est le concepteur du « Montessori Based Porgramming Dementia ». Il enseigne comme professeur associé de psychologie auprès de trois universités aux Etats-Unis, et a siégé à des comités de doctorat au Royaume-Uni et en Australie.

Cameron Camp est membre de la Gerotological Society of America, Fellow de l’American Psychological Society. Il a publié de nombreux articles dans des revues scientifiques et écrit des ouvrages le domaine de la gérontologie, en mettant l’accent sur la conception et l’évaluation des interventions auprès des personnes atteintes de démence et des troubles connexes. Son dernier ouvrage « L’Etranger dans le miroir ».

Analyste au National Insitute of Health, il est le récipiendaire 2006 du prix national « Barry Reisberg for Nonpharmacologic research in Alzheimer’s Disease. Il a également siégé en tant que co-président de la conférence nationale de l’Alzheimer’s Association des Etats-Unis.

Le professeur Camp a obtenu des subventions fédérales du National Institute of Health, et de fondations privées pour développer « Montessori Based Programming Dementia ».

 

La recherche sur ce programme, publiée dans des revues, a démontré que cette intervention a produit des augmentations significatives dans l’engagement positif des personnes atteintes de démence par rapport à la norme des soins, et des diminutions des troubles du comportement.

Les formations et matériels d’intervention mis au point par le Professeur Camp impliquant « Montessori Based Porgramming Dementia » ont à ce jour été traduits en espagnol, mandarin, japonais, arabe, grec et français. Il présente des séminaires de formation concernant ses recherches en pratique, sur quatre continents.